Emmanuelle Riffault - Übersetzerin - traductrice - translator
Emmanuelle Riffault - Übersetzerin - traductrice - translator
 

Emmanuelle Riffault

Traductrice certifiée (RFA) allemand-français

Technique

Précision

Domaines de spécialité :

  • Bâtiment : construction écologique, Baubiologie, machines de construction, urbanisme, paysagisme, architecture, terrassement, génie civil 
  • Métallurgie, acier, mécanique, assurance qualité, emballage, automobile, textile
  • Environnement : énergies renouvelables, agriculture biologique, permaculture, durabilité, changements climatiques

 

Types de document :

 

Brochures, catalogues, documentation technique, modes d'emploi, notices, site Internet, brevets, supports de formation, rapports...

Communication

Style

Domaines de spécialité :

  • Tourisme & gastronomie
  • Gestion immobilière
  • Marketing, publicité
  • Textile, mode
  • Cosmétique
  • Commerce
  • Comptabilité, correspondance commerciale

 

Types de document :

 

Brochures, catalogues, présentations d'entreprise, site Internet,supports de formation, rapports, bulletins d'information, newsletter, magazines clients...

Qualité

Cela va de soi, mais comment ?

Citez-moi un site Internet où on ne déclare pas livrer la meilleure qualité ! Toute entreprise, quelle que soit sa taille, entend fournir des produits ou des prestations de première qualité... je suis de nature optimiste et j'y crois encore.

 

Si vous engagez un peintre, par exemple, mesurer la qualité de son travail sera relativement simple : a-t-il satisfait les attentes esthétiques, a-t-il travaillé proprement, a-t-il été agréable ? Mais qu'en est-il de la qualité d'une traduction ?

 

À suivre plus bas...

La qualité en traduction

À mes yeux, le fournisseur de traductions doit respecter les critères de qualité suivants :

 

1. Le traducteur doit s'intéresser aux besoins réels de son client (pourquoi a-t-il besoin de cette traduction ? Dans quel délai ?...)

 

2. Il livre la traduction à la date (parfois même à l'heure exacte) prévue.

 

3. Le traducteur comprend très précisément ce qu'il traduit, jusque dans les moindres détails. Chaque métier, chaque domaine d'activité a son propre jargon, mais surtout ses non-dits, ces évidences qu'il n'est pas nécessaire de repréciser à chaque fois entre spécialistes, mais que les personnes extérieures ne comprendront peut-être pas. Imaginez, par exemple, un groupe de collègues échanger leurs déboires et leurs meilleures astuces à propos d'un logiciel utilisé au quotidien dans leur entreprise. Si vous ne connaissez pas ce logiciel, vous aurez peu de chances de pouvoir suivre la discussion. Le traducteur, lui, doit connaître le logiciel aussi bien que les employés de cette entreprise.
Ne soyez donc pas surpris si le traducteur vous annonce ne pas être compétent pour tel ou tel projet : c'est un bon signe, ce traducteur ne prend en charge que des travaux qui correspondent effectivement à ses spécialités. Dans mon cas, je ne traduis pas de contrats, par exemple : je les comprends (j'aurais sinon bien du mal à survivre là où je vis), mais je ne possède pas les connaissances juridiques nécessaires pour les traduire.
Ne soyez pas non plus surpris si le traducteur vous pose des questions sur le contenu du texte. Il aura peut-être même trouvé des erreurs linguistiques ou parfois techniques (ce qui est courant dans les brevets) : oui, le traducteur est un maniaque du bon mot et de la formulation juste, c'est son métier.

 

4. Ses traductions ne doivent pas ressembler à des traductions, autrement dit vous devez avoir l'impression, à la lecture, que le texte a été écrit dans la langue cible. Le français et l'allemand sont des langues cousines, elles ont pourtant chacune leur propre manière de construire des phrases, par exemple. Lorsque l'une préfère utiliser un verbe, l'autre privilégiera un nom. L'une adore les longues phrases aux jolis enchaînements logiques, l'autre respire mieux avec des phrases courtes en cascade. Sans oublier la typographie propre à chacune, les références culturelles, les us et coutumes linguistiques et sociaux...

 

5. Le texte traduit est livré dans le format de fichier convenu : une présentation Powerpoint ne se transforme ainsi pas en tableau Excel (à moins bien sûr que vous ne le souhaitiez).

 

6. Comme le délai de livraison et le format, les honoraires sont également convenus à l'avance (à l'exception de rares cas où il est impossible de déterminer à l'avance la somme de travail nécessaire).

 

7. J'allais oublier... c'est bête parce que si évident : la traduction doit être irréprochable d'un point de vue grammatical et orthographique. Quant au style, il est affaire de goût. J'espère que le mien saura vous plaire.

 

Brève présentation

Formation

BTS Commerce international (France)

 

Maîtrise d'allemand (France)

 

CAPES d'allemand (France)

 

Traductrice certifiée (RFA)

Parcours

Professeur d'allemand (1997-2001, France)

 

Commerciale export dans le secteur sidérurgique (2001-2003, Allemagne)

 

Traductrice indépendante (depuis 2002, Allemagne)

En privé

Française

 

Née à Angers

 

En Allemagne depuis 2001

Druckversion Druckversion | Sitemap
® Emmanuelle Riffault